Si vous ne visualisez pas correctement le contenu, cliquez-ici
Avril 2022
L'association de la Plaine de Versailles réunit élus, agriculteurs, habitants, associations et entreprises pour, ensemble, œuvrer au développement durable de la plaine et la préservation de ses paysages.
 

LE PORTRAIT DU MOIS

 
 

Jérôme Régnault
Agriculteur à Plaisir

Jérôme est issu d'une famille d'agriculteurs qui s'est construite au fil des générations. Son arrière-grand-père breton est arrivé, avec l'exode rural de l'après-guerre, sur Vicq comme tacheron (salarié agricole de l'époque). Puis son grand-père a réussi à trouver une petite ferme en maraîchage sur Plaisir et il travaillait pour les fermiers du secteur afin de pouvoir s'agrandir et faciliter l'installation des futures générations. C'est enfin son père qui a permis à la ferme de se stabiliser.
Quant à lui, Jérôme s’est installé en 2000 à 25 ans. Auparavant il a réalisé une licence en droit rural à l’IHEDREA (Institut des hautes études de droit rural et d'économie agricole). Etant fils d’agriculteur il souhaitait surtout approfondir ses connaissances sur l’aménagement du territoire, le lien avec les collectivités et les associations, savoir communiquer... Il réalise son stage de fin d’étude à la SAFER et y travaillera un an comme chargé du développement des conventions avec les collectivités (surveillance du foncier, lutte contre le mitage).
Pour lui l’agriculture doit avoir comme but la production mais de façon responsable, respectueuse et dans l’intérêt du territoire. C’est pourquoi il s’est tourné vers l’agriculture de précision* : « la bonne intervention, à la bonne dose, au bon moment et au bon endroit » explique-t-il. Ainsi il a choisi d’adapter ses pratiques en analysant ses sols qui sont hétérogènes et de pouvoir personnaliser son travail au sein même d'une parcelle en s’appuyant sur les outils modernes afin de réduire l’impact économique, environnemental et sociétal. 
 
Il adopte également des pratiques à l’agriculture biologique comme à l’agriculture de conservation des sols selon ce qui est approprié. Cela lui demande de se renouveler au quotidien pour suivre les évolutions et rester à la pointe, démontrer qu’il est professionnel et digne de confiance. Son corps de ferme se trouvant en plein cœur de Plaisir, il est important pour lui de maintenir ce lien avec la population et sa vision de l’agriculture. Sur les 330 ha qu’il cultive, une surface constituée progressivement au fil des générations, 40% est en blé, le reste de l’orge, colza, maïs, féverole et depuis 2021 du sorgho*. Il est accompagné par 2 salariés et un aide familial. Il a également en parallèle une entreprise de travaux agricoles.
Il a toujours aimé communiquer, échanger pour une compréhension et un respect mutuels. Le travail des agriculteurs c’est l’alimentation et l’alimentation c’est la santé. Les questions des habitants sont légitimes mais le droit de réponse doit venir des agriculteurs eux-mêmes qui sont les mieux placés pour parler de leur métier. C’est ce qui l’anime au quotidien, organisant son travail avec le rythme des habitants qui l’entourent, la prise en compte du voisinage faisant partie du bien vivre ensemble. Pour lui agriculteur c’est avant tout une façon d’être, il a à cœur de conserver le modèle familial français qui permet des échanges entre agriculteurs, d’avoir du temps pour prendre des responsabilités dans différentes structures, d’avoir une certaine proximité avec le territoire et une bonne connaissance du local. « Nous devons sauvegarder notre agriculture au risque qu’un jour ce ne soit des entreprises extérieures qui viennent cultiver nos terres, sans considération ni connaissances du territoire » dit-il.
Ses implications
De 2001 à 2005 il est président du syndicat des Jeunes Agriculteurs Ile de France Ouest, pour défendre le métier et faciliter l’installation des jeunes en agriculture. 
En 2006 il s’investit au sein du Groupement d’intérêt Cynégétique de l’Oisemont qui regroupe des agriculteurs et des chasseurs dont l’objectif est de maintenir l’activité agricole et la concilier avec la protection de la biodiversité. Cela a permis également de renforcer la solidarité, l’entraide et une tranquillité sachant le territoire surveillé par un garde champêtre. 
En parallèle dans les années 2000 Jérôme s’est aussi impliqué dans la création de notre association, participant aux réunions de préparation et a été président du collège agriculteurs quelques années.
Depuis 2017 il est administrateur à la coopérative NatUp, comme élu francilien.
En 2019 il crée avec 2 autres agriculteurs (Olivier Coupery et Fanny Boschung) « Ici la Terre » un numéro vert que chacun peut appeler pour discuter avec un agriculteur sur ses pratiques. Une nouvelle façon de communiquer auprès du grand public et recréer du dialogue. 
Enfin depuis 2021 il est élu régional, en charge de la présidence de la commission agriculture et alimentation. De part son mandat d’élu régional, il est également au bureau de l’Agence des Espaces Verts et administrateur d’Agrocampus (lycée horticole de St Germain en Laye).
Recréer du lien avec le grand public, défendre le métier et communiquer sont ses motivations pour les différentes fonctions qu'il prend.
Agriculture de Précision
Le principe de l’agriculture de précision est d’utiliser les nouvelles technologies pour garantir les rendements d’une parcelle tout en réduisant la consommation d’énergie et d’intrants. La cartographie des sols permet de personnaliser les apports au mètre carré près et ainsi de rationaliser les coûts de production et d’avoir une meilleure empreinte écologique. En effet, un sol au sein d'une même parcelle est hétérogène. Notre association avait aidé a porter un projet de cartographie des sols pour des agriculteurs de la plaine. Cela prenait en compte 2 volets : la mesure de la conductivité electromagnétique et l'analyse des teneurs minérales du sol.


Le sorgho
Originaire d’Afrique, le sorgho est la cinquième céréale la plus cultivée dans le monde. Sa résistance aux fortes chaleurs et ses faibles besoins en eau, grâce à un système racinaire implanté en profondeur, en font un allié face aux changements climatiques. Le sorgho connaît peu de ravageurs, permettant d’éviter le recours aux pesticides ; il nécessite peu d’engrais, ce qui en fait une culture économique et écologique. Son enracinement profond permet également de limiter l’érosion des solsL’ensemble de la plante est utilisé pour du fourrage pour les animaux en alternative au maïs. Les grains de la plante peuvent être consommés aussi bien par les animaux que les humains. Sous forme de farine ou de semoule, on peut en faire du pain, des galettes, des pâtes ou de la bière. Sans gluten, faible en glucides, le sorgho est aujourd'hui surtout connu des personnes allergiques, diabétiques ou souhaitant réduire ces types d’apports.
 

ACTUALITES

Episode de gel sur la Plaine
"En avril ne te découvre pas d'un fil", le dicton aura encore été bien vrai cette année malheureusement. Le gel à cette période est critique voir fatal pour de nombreuses productions. Les premiers touchés sont les vergers en fleur (pomme, poire, kiwi, cerisier…) mais aussi la vigne, les fruits et légumes, le colza qui entamait sa floraison... Cela concerne également les animaux avec le démarrage de la période de mise bas. 
Il y a eu aussi de beaux élans de solidarité et d'entraide, essentiels pour tenir techniquement et moralement dans ces tentatives nocturnes de sauvetage des cultures. En effet, contre le gel il n’y a aujourd’hui pas de solutions miracles. Il est encore trop tôt pour connaître les dégâts et l'impact que ce gel aura eu cette année, après les conséquences catastrophiques de celui de l'année dernière. Les agriculteurs seront vigilants jusqu'aux Saints de Glace en mai... Pour soutenir les producteurs,  consommez local ! 
© Les fermes de Gally, la ferme du logis, la chèvre rit de Manon, les kiwis de Leslie, ici la terre
Témoignage sur TV 78 de Leslie Helfer, productrice de kiwis bios sur Feucherolles :
Bien vivre ensemble - Je peux ou je peux pas ?
Episode 1 : les bandes enherbées
 
Cliquer ici pour lancer la vidéo
Dans le cadre de notre travail sur le bien vivre ensemble, nous sommes fiers de vous présenter notre première vidéo, réalisée par Timothée Pantel, en alternance au sein de l'association. 
Nous avons constaté que souvent, les promeneurs confondent bandes enherbées et chemin, or ce sont des espaces règlementaires et naturels qui ne doivent pas être empruntés, où qu'ils soient, on vous explique pourquoi dans la courte vidéo ci-contre. Les panneaux sur les bandes enherbées sont en cours de finalisation.
Nous remercions Cécile Rueche (ferme de Pontaly) pour son témoignage, Gilles Thuillier pour les images en drône ainsi que les stagiaires qui avaient amorcé ce projet l'été dernier : Anaïs Boulay, Louis de Lignerolles et Timothée Pantel.
Présentation des stagiaires
Estelle Nostradamus

"Je suis Estelle Nostradamus, j’ai 22 ans et suis étudiante en Master 1 - Gestion de l’environnement spécialisée en RSEE (Responsabilité Sociale des Entreprises et de l’Environnement) à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Je réside dans le Vexin. Mon stage a pour but d’accompagner à la construction et rédaction de la candidature pour l’appel à projet européen LEADER. L'occasion d'aider à l'émergence et la définition d'une nouvelle stratégie territoriale pour les 6 années à venir"
Simon Lecourt

"Je suis Simon Lecourt, j’ai 24 ans et je suis étudiant en première année d’un master de Géographie à l’université Paris Nanterre, orienté vers les questions d’agriculture, de nouvelles ruralités et de développement local. Au cours de ce stage, qui s’inscrit dans le cadre du Projet Alimentaire Territorial (PAT) de la Plaine aux Plateaux, je réalise un diagnostic du territoire de la Plaine dans le but d’établir le degré de connexion entre la production et la consommation alimentaire sur le territoire. Cette analyse suit la méthodologie Torsades développée par Inrae"
Hugo Navarro

"Je suis Hugo Navarro, 24 ans. Après un BTS Gestion et Protection de la Nature et une Licence 3 Géographie Environnement, je suis actuellement étudiant en Master 1 Gestion des Territoires Développement Local et rural à l’Université Lyon 2. Mon stage porte sur la logistique des circuits-courts alimentaires (livraison). L'objectif est de mettre en réseau les producteurs et les distributeurs de la plaine et ses environs afin de faciliter l'introduction de produits locaux dans les cantines, restaurants, épiceries, traiteurs.. en lien avec le PAT."
11ème édition du Printemps de la Plaine
Le programme du Printemps de la Plaine court jusqu'à juin. Il est disponible uniquement en ligne sur notre site internet afin de pouvoir le mettre à jour régulièrement ainsi que sur notre page Facebook. 
N’hésitez pas à nous transmettre vos évènements si ce n’est pas déjà le cas (gestion@plainedeversailles.fr) afin de les intégrer.

Retrouvez le programme ici 
Mise à plat du futur jardin pédagogique
Nous avons dû attendre que le sol du futur jardin pédagogique soit praticable pour y amener de la terre nécessaire pour la mise à niveau du terrain dont nous avions retiré plus de 10 tonnes de gravats et déchets. L'essentiel de la terre est arrivé, il manque encore quelques bennes pour pouvoir ensuite l'étaler et avancer sur le projet. 
Nous remercions Manon Moignier (la Chèvre Rit de Manon), Dominique et Jean-Marc Gaillard (Maison Gaillard) et la Mairie de Feucherolles pour le don de terre ainsi qu'Olivier Gousseau et Pascal Moignier (agriculteurs) pour son transport. 
Date à retenir : Assemblée Générale le 9 mai
Le contexte sanitaire nous permettant de nous réunir plus sereinement, nous avons repositionné notre Assemblée Générale 2022 à la période habituelle. Elle aura lieu le 9 mai à 17h à Feucherolles. Il sera question de revenir sur les actions de 2021, notre candidature Leader ou le changement de présidence. Retrouvez l'invitation détaillée ici
Participation au marché de Feucherolles
Dans le cadre de son festival "Fais ton buzz", la commune de Feucherolles organisait un marché de producteurs le 2 avril après midi. Nous y étions pour représenter les produits de la Plaine et ses agriculteurs. L'occasion également d'échanger avec les habitants sur notre association et ce qui se passe à la Maison de la Plaine, située sur leur commune. Les producteurs étaient également représentés le matin par la Vitrine du Développement Durable dans le cadre de la matinée écocitoyenne de Maule.
Le stand en vidéo:  
Cliquer ici pour lancer la vidéo
Retrouvez la liste des produits & producteurs: ici
Projet Alimentaire Territorial : sondage

Dans le cadre de notre projet Alimentaire de la Plaine aux Plateaux, l'INRAE (Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement) et l’association Terre & Cité conduisent un projet recherche-action sur l’alimentation durable. Ils souhaitent interroger les habitants et usagers de l'ensemble du territoire du PAT, la Plaine inclus, afin de cerner vos attentes et pratiques d’approvisionnement vis-à-vis d’une alimentation plus durable. Sondage : ici
Sortie terrain avec les étudiants du master BEE
Dimanche 3 avril nous avons accueilli sur le terrain Tatiana Gillet, Victorine Lebigot, Iannis Chamberland et Augustin Sokimakilutila, en première année du master Biodiversité Ecologie et Evolution à l'université Paris Saclay. Ils nous aident à identifier les zones potentielles à protéger en vue d'une réserve de biosphère. Nous avons réalisé un tour de Plaine pour visualiser ces zones. Sur Orgeval des tritons, espèce protégée, ont été repérés. Les étudiants reviendront pour un rapide inventaire afin de confirmer leurs hypothèses.
Participation à Esprit Jardin à Versailles les 14 et 15 mai
 
Nous avons la chance pour la 2ème fois de participer à Esprit Jardin à Versailles les 14 et 15 mai prochains. Ce sera l'opportunité de présenter l'association, les activités à faire sur la Plaine, les hébergements mais aussi les produits et producteurs du terrtitoire. Une occasion de mettre en avant notre diversité et richesse patrimoniale agricole, naturelle et bâtie. Si vous souhaitez nous aider à tenir le stand n'hésitez pas! Et passez nous voir!
 

EN BREF SUR LA PLAINE

Soutien au manifeste des étudiants d'AgroParisTech

Un manifeste a été écrit et amendé en novembre 2021 par 70 étudiants et étudiantes, et approuvé par plus de 600 élèves d’AgroParisTech. Pour rappel, en 2021, une procédure de vente opaque qui a désigné le promoteur Altarea Cogedim comme acheteur du site a été interrompue par l’Etat grâce aux efforts collectifs (associations, dont la nôtre, élus, étudiants, chercheurs, habitants...). Mais le combat n’est pas terminé : une nouvelle procédure de vente  débutera au deuxième semestre de 2022, après les élections présidentielles. C'est pourquoi les étudiants ont rédigé ce manifeste afin de faire entendre leurs voix. Correspondant aux valeurs que nous défendons nous sommes fiers de nous y associer. Retrouvez le manifeste ici
Don de poules par la mairie de Villepreux

Villepreusiens, vous avez du 10 avril au 2 mai pour candidater (ici) et vous voir offrir deux poules par la ville, une opération lancée en 2017. À deux (les poules n’aiment pas la solitude), elles picorent jusqu’à 150 kg par an. Des graines mais aussi des épluchures, des croûtes de fromage, du pain sec, des restes de tonte… autant de déchets organiques en moins dans vos poubelles. 
La ferme des Beurreries à Feucherolles avait lancé en 2021 une opération qui a permis l’adoption de la totalité de leurs poules bio (2 700), en partenariat avec l’autoentreprise « à chacun sa poule ». La prochaine campagne sera au printemps 2023.
Sensibilisation des écoliers à la nature aux Clayes sous Bois

A l'occasion de la journée internationale des forêts le 21 mars, la commune des Clayes sous Bois a organisé une grande journée de sensibilisation réunissant 500 élèves de CM1 et CM2 scolarisés sur la ville, dans le Parc de Diane, avec la collaboration des enseignants. Au programme de multiples ateliers en plein air : initiation à la botanique, rôle et gestion des forêts, plantations d’arbres, fabrication de bombes de graines et découverte des espèces d’arbres locales, étude de la biodiversité, des oiseaux et des insectes, … Sophie Stucki, conseillère municipale déléguée à l’éducation à l’environnement et Françoise Beaulieu, adjointe au maire déléguée à la santé, à la prévention et au développement durable remercient les participants et partenaires. en savoir
Site écocitoyen à Beynes

La commune a décidé d’aménager les friches du terrain devant le gymnase, au Val des 4 Pignons. Les travaux on débuté récemment. Ce nouvel espace sera l'occasion de profiter de la nature, de se détendre, se promener, échanger, pique-niquer ou lire sous un kiosque. Un espace consacré aux jeux de plein air sera aménagé pour petits et grands. Enfin, un potager partagé animé par l’association Beynes en Transition, permettra à tous d’apprendre le jardinage ou de se perfectionner pour avoir la main verte.
lancement d'un espace de coworking à Crespières le 11 avril

Vous êtes salarié en télétravail, auto-entrepreneur, freelance ou indépendant, artiste, consultant ou formateur ou bien un autre acteur qui dynamisent notre activité localement ? Vous cherchez un endroit un peu plus accueillant pour recevoir vos clients ? Devenez coworker au Presbytère de Crespières ! Vous êtes les bienvenus pour une visite dès le lundi 11 avril. Au 1er étage : le coworking, avec des formules adaptées à vos besoins : en nomade, en permanent, en ponctuel ou en régulier. Au RDC : 3 salles de réunions toutes équipées en fonction de vos besoins. Retrouvez toutes les informations et photos sur : le presbytere Crespieres
Cliquer ici pour lancer la vidéo
Découvrez le film de la filière horticole et pépiniériste francilienne

Terre de saveur Ile de France a réalisé un film sur la filière horticole et pépiniériste francilienne : arbres, plantes et fleurs d'Île de France, une gamme végétale d'origine locale. Pour rappel nous avons plusieurs pépiniéristes sur la Plaine, pour le particulier, comme le professionnel ou les collectivités : Les Serres de Noisy (Noisy le Roi), Les Pépinières Euvé (Feucherolles), la Ferme horticole Théart (St Nom la Bretèche), la jardinerie de Gally (St Cyr l'Ecole), Les pépinières du plateau de Versailles (Crespières), Earl clc Bouvier (St Nom la Bretèche), Jardinerie & pépinière Arriat (Plaisir)
 
Parce qu'aujourd’hui c'est du local qu’émergent les initiatives porteuses de valeurs et de résultats ;  
Parce que la plaine de Versailles est un joyau à préserver, rassemblons-nous pour échanger nos visions et nos projets ;
Construisons ensemble la plaine que nous souhaitons !
 

Nous soutenir


Parce que votre voix compte, rejoignez nous ! 

Bulletin d'adhésion agriculteur/agricultrice 
Bulletin d'adhésion particulier
Bulletin d'adhésion association
Bulletin d'adhésion entreprise 

Adhérer en ligne : ici / faire un don : ici
 
Nos dernières photos sur Instagram
 
 
Retrouvez toutes nos newsletters en ligne
Suivez nous !
www.plainedeversailles.fr
 

Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles
33ter rue des petits près
78810 FEUCHEROLLES
01 34 59 33 31

S'inscrire à notre newsletter
Se désinscrire de la newsletter